Samedi je n’ai pas joué, j’avais besoin de repos, enfin j’aurais aimé puisqu’à 8h30 j’etais déjà réveillé. Petite balade dans les magasins, puis détente au Pinball Museum, une salle gigantesque avec 200 flippers de tout age ou l’on peut jouer. J’ai terminé cet apres-midi par un petit massage avant d’aller chercher un groupe de touristes français à l’aéroport à qui j’ai servi de guide à Vegas. Apres un bon repas tous ensemble dans mon resto américain favori sur la Hawaiien Market, découverte obligatoire des fontaines du Bellagio, des canaux du Venetian, pour terminer la soirée à siroter un milk shake devant un concert de rock qui jouait à merveille une de mes chansons préférées : “sweet child of mine” des Gun’s.

Dimanche, réveillé à 8h, décidemment je n’arriverai pas à faire une vraie nuit de sommeil ici. Je décide donc d’aller trainer au Fashion Outlet, le tournoi du Binion ne commencant qu’à 14h. Je m’arrete pour un nouveau massage , cette fois ci le mec me deboite les os de partout mais j’avoue que ca detend bien, puis je rejoins Fremont Street pour mon second tournoi à Downtown.

Alors le Binion sinon c’est vieux, c’est moche, c’est peuplé de vieux, ca pue horrible à l’intérieur, les tables de poker sont d’époque et toutes tachées, les croupiers sont mauvais et les croupières sont moches. Bienvenu dans l’ambiance. Le deep stack est à 12000 jetons de départ, niveaux de 35 minutes, mais la structure des blindes est assez rapide, plus rapide qu’au Nugget. Ma table est essentiellement composées de vieux (normal) mais cela ne joue pas trop n’importe comment. Nous sommes 96 pour 10 places payées.

Au premier niveau je vais commencer par faire du n’importe quoi et perdre 500 jetons, pas si grave en soi, mais il est temps de se concentrer et jouer. Blindes 50/100, un joueur UTG limpe, je découvre Ac Qd UTG+1 et relance à 400, payé. Flop Ks Jh Td ! décidement j’ai pris un abonnement ! il check et je bet 500 qu’il paye dans la foulée. Turn 8s et là il me donkbet 1300. Sois je le relance ici, mais ma main serait trop évidente, et même s’il décide de payer, je ne tirerai rien à la rivière, je décide donc de le payer. Rivière 8h il mise 2800, je fais un peu d’acting et finis par lui envoyer 6500, mais il foldera en m’anonçant qu’il a 2 paires. Même main qu’au Nugget.

Juste avant la pause, je relance 9h 9d au bouton à 550, la BB me paye, un vieux ricain qui jouait pas tres bien. Flop 5d 6c 8h. Je Cbet à 750 et il me check raise 1750 que je paye. Turn 6h, il envoie 2000. Il peut avoir un 8, un set, une quinte mais je décide de le payer malgré tout et folder sur un 3ème barrel. Mais la rivière est le 6d, je fais full et ne craint plus 55 ni 66 ni la quinte, j’au juste peur d’une paire au dessus de mes 9. Il bet 2300, je paye et il retroune Ks 8d. Je me suis une nouvelle fois mis bien avant la première pause, j’ai 24000 jetons.

Même début qu’au Nugget, mais aussi même milieu puisqu’après la pause je vais fold pendant 2h30 toutes mes poubelles. Pas une once de jeu potable. Mon tapis s’effrite vue que la structure s’accelère. Il me reste 18000 jetons aux blindes 400/800 quand un joueur actif relance, le bouton paye et je suis en BB pret à squeezer. Le squeeze est rendu facile avec mon Ad Kh mais tout le monde folde. Même tarif lorsque je relance mes Js Jc UTG, et mon 5h 5c au HJ.

Un joueur faible envie son tapis au bouton, je découvre As Qs en SB et j’envoie aussi. Le chip leader en BB hésite puis jette, je fais face à Qc 4c et ça tient. Je passe donc à 38000 et reviens dans la moyenne, nous sommes encore 30 joueurs. Puis je vais perdre pas mal de jetons avec un bluff raté avec Jh 5d : Je suis en SB et cela fait 5 fois que je folde en combat SB vs BB, j’ai une image de joueur sérieux à la table, et décide de jouer sur ça pour cette fois ci attaquer la BB. Il va me payer, payer mon Cbet sur un flop hauteur as, et je vais devoir abandonner sur sa mise au turn.

23 joueurs restant, j’ai 21000 jetons, blindes 600/1200. Une femme d’un certain age qui faisait absolument n’importe quoi jusque là, dont le tapis était légèrement supérieur au mien relance à 2400. Je découvre Ah Qh en SB et envoie mon tapis. Elle insta call sans hésiter et je fais face à As Jc. Flop 9h 4s Jh … bon ok j’ai encore quelques outs … turn 4s, river 3c. Je me suis levé, j’ai souhaité bonne chance à tout le monde, mais je bouillais intérieurement. Je crois que c’est la première fois que je suis aussi énervé de sauter d’un tournoi. P**tain mais elle a cru quoi quand je lui envoie 18BB en resteal ? que j’avais A2 ?

Je vais trainer un peu sur Fremont Street et m’arrete devant un concert de pop rock années 80. Je regarde les animateurs de rue complètement déjantés au son de “Matérial Girl” de Madonna et autre “Let’s Dance” de D. Bowie, en “dégustant” un sandwich pastrami. Au final je reprends un taxi pour rentrer au Tropicana, mais en apercevant le Rio je demande au chauffeur de me lacher là, je vais faire le tournoi de 22h. Arrivé sur place, où les WSOP battent leur plein je découvre que le 22h est une boucherie : 5000 jetons, 20min de blindes 50/100, 100/200, … J’abandonne l’idée et reste à railler devant les World Series.

De retour au Tropicana, je pars me coucher car je suis mort, demain deep stack à midi au Caesar.

Temps gris sur Vegas malgré les 38°

Fremont Street …

… ses concerts de rock …

… et sa gente féminine

Même Prince est dans la place